Suisse: Stéphane Rossini PDG de FSIA – Suisse


Socialiste valaisan Stéphane Rossini, À l'âge de 55 ans, il dirigera l'Office fédéral de la sécurité sociale (FFSO) à partir du 1er décembre. Conseil fédéral a choisi mercredi de prendre le flambeau de Jürg Brechbühl.

Parmi les sujets d’attente pour le nouveau directeur figure l’évolution de AVS, qui sera éligible à se conformer au Parlement, et celle de la deuxième colonne. Son supérieur hiérarchique, Alain Berset, a également réaffirmé la réconciliation entre la famille et le travail, la prise en charge des aidants et le départ des parents demandé par les Nations Unies.

Professionnel

Cela impliquera également la mise en œuvre des décisions relatives aux prestations supplémentaires et à la couverture invalidité. Stéphane Rossini a d'excellentes compétences, a déclaré un consultant fédéral qui a pu travailler avec lui alors qu'il était encore député.

Le Valaisan, qui jouit d'un rôle important dans "l'important bureau pour la cohésion sociale du pays", s'est également vu attribuer un très bon réseau dans les milieux politiques, le monde scientifique et administratif, le gouvernement. Elle s'est fait un nom dans le domaine des assurances sociales, notamment au cours des seize années où elle a fait appel au Conseil national, qui a dirigé en 2015.

Officier enseignant

Le lecteur, qui voit ses rendez-vous développer son expérience politique et professionnelle, est désormais un consultant indépendant dans le domaine des politiques publiques, en particulier des politiques sociales et de la santé. Il enseigne également à l'Université de Genève, à Neuchâtel et à Lausanne dans les domaines de l'administration publique, des sciences sociales et de la gestion de la santé.

Enfin, Stéphane Rossini, également partenaire de chasse et de chasse, président du conseil de l'Institut Swissmedic pour les produits thérapeutiques et du Comité de la Confédération, Assurance du salut et de l'invalidité. Il donnera ces pouvoirs à la fin du mois de novembre. La présidence de Swissmedic sera mise en concurrence.

Bienvenue chez le ministre

Le Valaisan s'est associé au succès avec Micheline Calmy-Rey lors du Conseil fédéral de 2011, mais ses affiliés islamistes préfèrent montrer Alain Berset et Pierre-Yves Maillard. Son candidat au Conseil d'Etat du Valais en 2017 ne lui a pas permis de rejoindre l'exécutif.

Jürg Brechbühl dirige FSIO depuis juillet 2012. Il a occupé divers postes au sein du Bureau depuis son entrée en fonction en 1982 en tant qu'avocat. De 2005 à 2012, il a rejoint le secteur privé en tant que consultant et a travaillé dans diverses institutions et internats.
(Psaume / NXP)

Créé: le 03.07.2019, 14:36

Laisser un commentaire