les conducteurs du sud de la France paient deux fois plus


Assurez-vous que sa voiture coûte 600 euros par an, sauf si vous habitez dans les Bouches-du-Rhne ou en Île-de-France. Dans ce cas, les assureurs proposent un double paiement de la moyenne nationale.

Recherche d'amertume pour les combattants. Leur assurance dépend du kilométrage parcouru, de la puissance de leur voiture ou de leur comportement de conduite. Mais cela varie aussi en fonction de leur logement. En d’autres termes, deux conducteurs et une voiture, effectuant le même voyage mais vivant dans deux départements différents, ne paient pas leur assurance auto au même prix. C’est ce qui se passe à la suite des recherches récentes du garant de l’assurance.

Dans le détail, l’art, légitime comme un lassur, est un petit conducteur ou un pilote amélioré, il est particulièrement important pour les conducteurs novices. Donc, un conducteur de 21 ans (1) t paie en moyenne 593 € par an pour l'assurance automobile, qui réside dans la région de Nivre, le département le plus cher pour ces détails – 600 € en Manche ou 610 € en Finistère ou Corrze. Mais comme un petit conducteur a son domicile dans les Bouches-du-Rhne, la facture annuelle s'élève à 1107euros. En d'autres termes, parmi les départements coûteux et coûteux, la couverture d'assurance est appliquée deux fois!

Du pilote le plus expérimenté, un couple de 30 ans et pas d'enfants (2) t Lcart est faible, mais approche toujours de 452 euros par an. Pour ce profil, les meilleurs résidents de la Haute-Marne (paiement annuel de 579 euros), de Deux-Svres (581 euros) ou de la Creuse (585 euros). Au contraire, ceux qui vivent dans le sud de la France ou à Paris sont facturés aux taux les plus élevés: 1031 euros dans les Bouches-du-Rhne, 908 euros dans les Alpes-Maritimes ou 848 euros dans la Seine-Saint-Denis.

Un petit chemin en PACA

Historiquement, la région Ile-de-France et la région PACA ont toujours été au niveau de la discrimination en matière d’assurance. Les réclamations sont plus fréquentes qu'ailleurs pour des raisons similaires, suggère Christophe Triquet, président de Meilleurassurance par communiqu. Dans deux grandes régions, la concentration de voitures et de trafic est très importante. Il y a davantage de collisions dans le navire qui sont plus récentes, et donc plus coûteuses à réparer, ailleurs dans le pays.

En revanche, les risques d'accident dans l'ouest de la France sont faibles. Ces factures plus légères résultent d'une légère perte par rapport aux niveaux nationaux associés aux régimes locaux. La solution de stationnement privé est beaucoup plus, explique Meilleur Assurance.

Ce piège, causé par un lieu de résidence, diminue au fil des années de conduite. Le résultat, pour un conducteur de 50 ans (3) tL'écart entre les zones les plus chères à ce jour bouches-du-rhne et 701 euros par an avec la moins chère, soit Deux-Svres (452 ​​euros), n'est que de 250 euros par an. En bref, c'est vrai. Ce groupe d’âge n’est certainement pas connu parmi les accidents de la route. Selon l'Observatoire national de sécurité et de sécurité (ONISR), sur 3248 personnes tuées en 2018 sur les routes françaises, 12% avaient entre 45 et 54 ans, contre 15% parmi les 18 à 18 ans. 24 et 16% chez les 18 à 24 ans. 25 à 34 ans et 26% pour les plus de 65 ans.

(1) un conducteur de 21 ans qui habite avec ses parents. Propriétaire de CLIO IV, Petroleum, 2015 (4ch Fiscals) et assure tous les risques. Il a un bonus de 15% ou une réduction de 0,85. (2) Une personne qui a 30 ans, dans quelques-uns, sans enfants. Il donne Renault Megane, Essence, à partir de 2019 (7ch Fiscals) et assure à tout risque. Il a un 25% ou un crm de 0,75. (3) 50 ans, mari, deux enfants, propriétaire. Il donne à Renault Kadjar, Essence, à partir de 2019 (8ch Fiscals) et assure à tout risque. Il a un 50% ou un crm de 0,50.

Laisser un commentaire